EPS

Danse

Lieu de pratique
 
Salle de Danse – Gymnase Colette Besson 
Lieu de RV
 
Salle de Danse – Gymnase Colette Besson 
Matériel nécessaire
 
Vêtements amples, nu pied (sol en parquet)
Effectif maximum
 
24
Enseignant
 
Delphine Savel (1er et 2nd cycle) -  Caroline Bessac, Patrice Cornuau (1er cycle).
Niveau pré requis
 
Aucun. Accepter de laisser libre cours à son imaginaire et sa sensibilité.
Objectifs
 
Expérimenter une démarche de création en danse contemporaine: de la recherche de matière par une séquence d'exploration ou d'improvisation, à l'écriture de la danse.
Vivre un processus de création où le corps est matière d'un langage poétique et esthétique.
=> Trouver une parole juste avec son corps pour : se raconter, révéler ses états et ses pensées et les partager.
Utiliser des processus d'écriture afin de créer une composition chorégraphique qui sera présentée au groupe classe : quatuor en 1er cycle, duo en 2nd cycle.
Grâce aux acquisitions suivantes :
  • Construire un corps en mouvement => « sollicitation poétique et esthétique du corps »
    • Eveil des sensations corporelles fines,
    • Expérimenter, ressentir différents états de corps
    • Comprendre et mettre en œuvre les fondamentaux du mouvement dansé (espace, temps, énergie),
  • Eprouver, comprendre et utiliser les procédés de composition et d’écriture de la danse.
  • Accéder à la notion du symbolisme de la danse : passer d’un univers narratif, quotidien concret à un univers abstrait, poétique.
Contenu
 
 
  « Acquérir et approfondir des compétences essentielles à la pratique de la danse, notamment :      
  • élaborer une composition chorégraphique maîtrisée,
  • se confronter aux exigences de l'interprétation et les comprendre,
  • mobiliser les ressources et les potentialités expressives de l'improvisation dansée »

BO N°9 30/09/2010

L'enseignement de la danse conçoit et met en chantier un projet chorégraphique collectif dans lequel l’étudiant traverse la triple expérience de :

  • « danseur » : pratiquer et analyser différents usages du geste : dansé, quotidien, professionnel, sportif, recyclé, transformé etc. Développer des capacités d'appropriation, de transformation et d'interprétation du matériau gestuel.
  • « compositeur » : manipuler ce matériau et l'articuler pour élaborer une phrase ou un fragment chorégraphique.
  • « spectateur » : se doter d'outils d'observation et d'analyse en rapport avec le travail corporel individuel et collectif.                                                                       
  • Construire « un corps en mouvement ».
    • en tant que matière dansée : gravité et verticalité, poids, appuis, points d'initiation ou moteurs du mouvement, circulations, traces, formes, rythmes, flux, rapport à l'espace, rapport au temps, qualités gestuelles, vocabulaires techniques, etc. ;
    • en tant que paramètre de l'écriture chorégraphique : un ou plusieurs corps en présence, gestes codifiés ou inventés, jeux de relations entre les danseurs, etc. ;
    • en tant que support de l'interprétation : la présence, l'écoute, la nuance, le jeu, etc. »
BO N°9 30/09/2010

Apprentissage des procédés de composition et d’écriture chorégraphique.

Intérêts
 
 
Valoriser la dimension poétique du corps, privilégier l'expression et l'interprétation artistiques du mouvement. Cette pratique implique une relation dynamique entre la personne et le groupe.
  • Faire progresser son collectif de recherche artistique en communiquant clairement sur les choix et le projet de ce même collectif.
  • Participer à la construction d’un projet faisant appel à l’imagination. Une imagination en action. Devenir concepteur, créateur d’un projet, être libre de pouvoir porter un autre regard sur le monde.
La danse en EPS pour :
  • conduire nos élèves vers une éducation artistique,
  • développer la dynamique de l’imaginaire, parvenir au concept par l’image,
  • libérer les forces créatrices.
L’œil du spectateur
 
Accéder à certains codes de lecture de la danse.
Dispensés
 
Les dispensés peuvent suivre le cycle et valider leur pratique EPS en assumant à chaque séance des rôles de « spectateur » et ou « chorégraphe ».
  • L’envie de laisser libre cours à son imaginaire, ses émotions …
  •  …et faire partie d’un projet collectif artistique !!!