Association Sportive

21 juin
21/juin/2019

Association Sportive

Focus de la semaine n°16 : la danse

Chaque semaine, l’AS met un sport, une équipe, un sportif ou un résultat sous les projecteurs. Cette semaine : la danse.

       

        La danse est à la fois une discipline sportive et une discipline artistique. Si elle requiert une condition et des capacités physiques et techniques indéniables, caractéristiques du sport en général, elle se doit également d’avoir un côté esthétique, une forme de beau, ou de faire réfléchir et réagir, comme l’incite généralement l’art au sens large. On retrouve ces deux caractéristiques dans la description que fait Camille Moriot, étudiante en 4e année en département Télécommunication et présidente de l'association Incidanse, de son association et de la section danse de l’AS : « [Pratiquer la danse à l’AS] c’est un voyage et une expérience uniques. Les rencontres que j'ai faites grâce à ce voyage font partie des plus belles de ma vie. La passion qui y est apportée par Delphine nous pousse chaque jour à nous dépasser, à nous rapprocher, à vivre, à grandir ensemble. La danse y est physique, mais riche, puissante et tellement signifiante. On progresse ensemble et on reçoit autant que l'on donne. » Poétique.

Une année de danse chargée et de nouveaux événements

        Delphine, c’est Delphine Savel, l’enseignante responsable de la danse à l’INSA, qui nous décrit les principaux événements d’une saison chargée : il y a eu « comme depuis dix ans, le final de la Cérémonie de remise des diplômes (…), les Rencontres nationales de danse UNSS au théâtre Albert Camus, deux soirées de représentation du spectacle ‘Expérience esthétique en mouvement’ au théâtre Astrée dans le cadre du festival ‘Les Arthémiades’ »« …nous avons aussi participer aux Rencontres universitaires régionales de Grenoble », ajoute Camille, qui danse depuis ses quatre ans environ. Pour la jeune fille, « cette saison a encore été une réussite. De nouveaux membres nous ont rejoints en septembre et nous avons créé ensemble un collectif aux liens très forts ».

        Elodie Schabo, étudiante en 1A Eurinsa et danseuse depuis ses onze ans, dans tout type de danse mais surtout en contemporain, fait partie de ces nouveaux membres arrivés en septembre. Elle a été ravie de découvrir la section danse et Incidanse à son arrivée à l’INSA : « A l’AS, j’ai tellement appris au côté des danseurs ! Cela m’a aussi permis de trouver ma place à l’INSA, un nouveau groupe dans lequel j’ai évolué. Je me suis aussi découverte à travers le travail individuel mené pour le spectacle. » Camille, depuis quatre ans dans l’association, explique ce lien fort qui rassemble les danseurs : « Ce collectif est très uni et soudé. Je n'ai jamais vécu la danse aussi intensément : un geste, un regard, une sensation et je sais ce que pensent et vivent les autres membres. L’énergie qui se dégage de ce collectif est si intense que l'on a envie de partager tellement de choses ensemble... On peut rester des heures à danser, à discuter ensemble sans se soucier du temps qui passe. J'ai déjà fait des semaines avec plus de 30h de danse, et ces semaines intenses où l'on monte des projets et écrit notre danse, on vit complètement autour de notre groupe et de notre passion. Ces semaines et ces instants sont les plus beaux, ils sont un des piliers de ma vie d'étudiante à l'INSA ! »

        Les deux danseuses ont pu participer aux différents spectacles mais aussi aux événements organisés par leur association pour promouvoir la danse. « [Cette année] nous avons multiplié les projets : pour la première fois, nous avons organisé la Nuit du bien-être (…) avec au programme : yoga, détente, massage, relaxation. Les retours des participants ont été très positifs et certains nous ont même demandé d'organiser de nouvelles sessions pour les prochains partiels ! », explique la présidente. « Nous avons aussi organisée une Nuit de la danse qui rassemblait quatre associations de danse de l'INSA (Incidanse, Ragda, le Club rock et Slide). Là aussi, ce fut un succès avec quatre-vingt participants ! »

 

Un groupe soudé avec le projet « Road to Rio 2020 » à l’horizon

        En plus de tous ces événements et compétitions, la section prévoit un grand projet pour l’année 2020 un voyage au Brésil, organisé en partenariat avec… Fou de foot, l’association de foot de l’AS ! Une alliance pour le moins inattendue, mais qui a déjà fait ses preuves par le passé. « Après le succès de notre association avec les footballeurs de l'INSA et le squash sur le projet New York, nous souhaitons réitérer l’aventure pour le Brésil en 2020 », explique Delphine, et Elodie complète : « Ce projet est bien sûr sportif mais aussi social et culturel car nous comptons découvrir le mode de vie des Brésiliens, échanger avec les habitants et voir comment nous pouvons leur apporter quelque chose. Nous effectuerions également des visites d’entreprises et inscririons ce projet dans la continuité de notre formation. » Peut-être la présence d’un danseur brésilien, Matheus, au sein de l’association a-t-elle influencé sur la destination prévue…

        D’autant qu’outre ce gros projet, la section s’arrange toujours pour se réunir hors danse et ainsi maintenir une bonne ambiance dans le groupe. Et lors par exemple de « retrouvailles gourmandes » comme ils les appellent, « chacun amène ce qu'il désire cuisiner, faire découvrir de sa région, de son pays, et cette année nous avons découvert le Brésil à travers Matheus », explique l’enseignante-chorégraphe. Cette bonne ambiance, c’est aussi un des éléments importants du groupe pour Elodie : « L’ambiance entre danseurs est vraiment super et très rassurante. Ce sont des visages qui font partie de notre quotidien et qu’on associe à des instants précieux de danse. En tant que 1ere année, j’ai été surprise par la facilité à s’intégrer à ce groupe et à s’identifier à ses membres. J’ai beaucoup aimé le fait qu’on soit toutes années mélangées : cela permet des échanges constructifs notamment au sujet de l’organisation entre travail et passion. Leur expérience, leur histoire m’ont beaucoup apporté et, par notre implication dans l’association, on se découvre les uns les autres et on donne à notre tour. » Plus que seulement de la danse en somme.

        De quoi motiver de nouveaux étudiants à rejoindre la section ? Les adhérents actuels ne demandent que ça ! « Si vous avez de la curiosité artistique et que la danse vous attire, alors foncez ! », commence Elodie. Elle poursuit : « Venez vous essayer au contemporain lors des premières séances et n’hésitez pas à nous rejoindre si cela vous plait. La technique n’est pas le plus important – d’ailleurs, des débutants intègrent chaque année notre AS – tout est question d’envie et d’investissement. » « Si la danse est pour toi synonyme de passion... Que la danse t'est existentielle... alors rejoins-nous ! », conclut Delphine. Et c’est Camille, en bonne présidente, qui se charge des remerciements : « Un grand merci à toutes les institutions qui nous aident et qui nous permettent de réaliser nos projets : l'AS INSA, le Centre des Sports, l'INSA, le CROUS, le festival des Arthémiades... Merci aussi à tous les artistes qui, chaque année, viennent partager un peu de leur création avec nous. »

 

Antoine Calvier